Ainsi qu’il avance Claude Raphaël Samama




Poèmes

Ainsi qu’il avance

Autres écrits

Poèmes

2004

 Télécharger le pdf

Ainsi qu’il avance

Sonnet pour V.

Quand se seront défaits ces fils à ta main,
Tisseuse aveuglée qui jusque là avance,
Au plus avant de vivre et croiser le destin,
Quel parti prendre et vaudrait qu'on s'élance ?

Tel s'ébauche un dessein et se noue l'espérance,
Va et vient une lisse à tant de fil d'or,
De l'éponyme toison invitant une essence
Pour cause d'un initial branle si échu à son for.

Il est des pans de certitude et des carrés de leurre
Des motifs hésitants, cette courbe par trop lente,
Et tout cela se veut et tient qu'il ne meure.

On va au temps d'aimer, à celui qui regrette,
La mer est son modèle, sublime ou qui s'absente
Comme elle s'empare d'un tout et déjà le rejette.

27/08/2004